Photos Grande Randonnée


Arronnes - 20 février 2020

Et voilà arrivée la première moltogome de 2020. Cette année s'annonce bien puisque les 13 randonneurs du jour se retrouvent à Arronnes sous un ciel magnifique. Certes, il fait froid, mais le petit café brioche du matin met tout le monde en forme et d’un bon pas nous avons vite fait de rejoindre la Croix du Bois Vert après avoir traversé deux fois le Sichon.

 

Alors que Daniel nous emmène vers les Jonchères nous apercevons un beau chevreuil. Contournant de loin La Chapelle et passant par Nivière et Soronze nous atteignons le sommet du jour (533 m) dans le bois de Gagnol. Une petite descente et maintenant une marche facile passant par La Chappe et Le Vernet nous amène au Pouthier. Un petit tour dans le hameau et nous voici pile à 12h arrivés au relais où nous nous attablons accompagnés de 4 non marcheurs qui ont décidé de venir partager un moment bien agréable avec nous.

 

Le bon repas terminé, il nous faut repartir, toujours sous un ciel magnifique, mais cette fois avec une douce chaleur (pour la saison). Passant Le Faugeat nous apercevons sur notre droite l’étang de Montgaret. Vigier puis Dièzes et Coulaud sont  passés et nous sommes toujours à la même altitude. Nous entamons alors dans le bois des Revers une descente de 200m bien pentue et même par endroits pierreuse. Pas de chutes à déclarer alors que nous rejoignons Arronnes. Un petit tour autour de l’église et nous voici de retour aux voitures après avoir parcouru 19 km et 430 m de dénivelée.

Beau temps, bon repas, belle rando, des paysages splendides : des sorties comme ça, qui n’en redemanderait pas ?


Sortie Raquettes à Picherande - 30 janvier 2020

Les 16 participants arrivés au lieu dit Charreire sont un peu moroses de constater que la pluie est aussi au rendez-vous. Seules quelques rares traces de neige nous rappellent que nous sommes fin janvier à 1170m d'altitude. Bien persuadés que nous allons plutôt taper la belote que faire des raquettes, nous trouvons un abri pour prendre le café brioche. Gervais, notre guide fait sont arrivée et partage notre rituel avant de nous annoncer : Vous êtes venus faire des raquettes et vous allez en faire; de la neige il y en a un peu plus haut ! et il nous entraîne en voiture quelques kms plus loin et surtout 100m plus haut. Il y a bien de la neige, pas beaucoup, mais il y en a. Nous nous équipons donc de raquettes et bâtons et c’est à travers bois que nous entamons notre périple.

 

 La montée est bien un peu dure, mais les pauses explicatives sur la botanique servent aussi à reprendre souffle. Il pleut toujours mais à l’abri du bois de chênes et de sapins c'est supportable. Ce n’est plus le cas lorsqu’on arrive à la sortie du bois (vers 1450m) bien à découvert en plein vent sous une bonne pluie. Ici, par temps clair nous aurions dû avoir une vue splendide sur les montagnes auvergnates, mais nous nous contentons de progresser quelques longues minutes à découvert avec au moins 30m de visibilité. La redescente dans le bois, malgré les petites difficultés de progression dues aux branches mortes, est la bienvenue et c’est bien trempés que nous retrouvons la piste qui nous ramène aux voitures. Nous rendons notre équipement à Gervais et ne perdant toujours pas notre bonne humeur nous nous rendons à l’auberge du Taraffet. Le temps de nous changer pour nous sentir un peu plus au sec et nous nous attablons pour déguster une bonne truffade et une bonne tarte aux myrtilles.

 

Merci à Gervais car sans son enthousiasme de bon montagnard, nous aurions certainement manqué un moment qui va rester dans nos mémoires.

 

Force est de constater que nous sommes de joyeux RETRAITES fortement SPORTIFS

 

Vivement l’an prochain, et qui sait, peut être avec du soleil 


Les Guittons - 21 janvier 2020

Un temps splendide un peu frais mais de saison accueille les 30 participants du jour aux Guittons.

Daniel nous a donné le programme 12 bons km (je vous en mets 13 pour le même prix) et 300m de dénivelée. Nous sommes bien couverts et c’est nécessaire au départ. Après un peu de plat pour s'échauffer, nous attaquons la première côte d'abord goudronnée jusqu'à l’Etang Girard, puis un bon chemin jusqu’aux Coutans. La montée se poursuit, nous nous regroupons  pour  traverser la route de Bost après avoir un peu ouvert les blousons, la côte nous a réchauffés. Encore un effort et aux Retz, c’en est fini de cette première difficulté.

Nous descendons sur La Barjaude (qui n’était pas présente) puis les Nicolets . Devant nous la deuxième montée du jour nous fait traverser le bois des Gouttes Noires avant d’atteindre les Acarins par un chemin  boueux à souhait. Nous sommes au plus haut du jour, 480 m, et une longue descente un peu marquée nous fait passer par Les Rives, La Ronze et traverser à nouveau la route de Bost. La descente est maintenant très douce, la fraîcheur du soir commence à se faire sentir et le pas est assez vif lorsque nous passons Revers des Bois et traversons le bois de Celzat. Après le Colombier nous traversons le Dalbot et rejoignons les voitures.

 

Aujourd’hui 2 anniversaires, bonnes pâtisseries, boissons chaudes (très prisées) et froides, bonne humeur que la propriétaire du restaurant voisin des Guittons un peu grincheuse ne parvient pas à atteindre et il est temps de rentrer sur Vendat en disant BON ANNIVERSAIRE et MERCI